Warning: main(http://heavymusic.free.fr/menu.htm) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/104/sdb/8/3/heavymusic/cds review/darkwell/darkwell.php on line 26

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://heavymusic.free.fr/menu.htm' for inclusion (include_path='/mnt/104/sdb/8/3/heavymusic/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/104/sdb/8/3/heavymusic/cds review/darkwell/darkwell.php on line 26

 

DARKWELL

METAT[R]ON

Darkwell, formation autrichienne formée en 1999, revient 4 ans après un premier essai intitulé «Suspiria» avec un second album sous le coude du nom de «Metat[r]on». Le groupe pratique un metal gothique aux petites touches symphoniques qui n’est pas si éloignés que ça d’un Lacuna Coil par exemple. Si le groupe Autrichien n’arrive pas à la cheville du combo Italien, on peut quand même remarquer une certaine personnalité dans Darkwell, particulièrement au niveau des riffs acérés de Mathias Nussbaum. La voix de Stephanie Luzie est plutôt agréable car elle a déjà le mérite de ne pas tout le temps donner dans le lyrisme de certaines concurrentes qui écoule des disques par palettes en ce moment (Nightwish,Within Temptation pour ne pas les citer !). Le batteur Moritz Neuner quant à lui a un jeu varié et forme avec Roland Wurzer une section rythmique solide. La production sans être géniale est tout de même efficace, et accorde une place particulière aux voix qui ont été très travaillées. Les orchestrations de clavier sans être très originales remplissent bien le son même si comme pour tous les groupes n’ayant pas un compte en banque rempli de 0, le clavier de Raphael Lepuschitz sonne de façon assez ridicule la plupart du temps. Les compositions du groupe sont assez variées, on passe par des titres assez ambiants comme Metatron,Crown Of Thorn ou le magnifique The Machine ,avec son refrain épique à souhait qui marquera sans doute les esprits, à des titres plus catchy comme Strange,Fate Prisoner et Far Cry. Le titre qui clôt l’album avec brio : Last Glance quant à lui présente un peu les 2 aspects de l’album et est doté d’une influence un poil orientale sur le couplet. En bref un album sympathique qui demandera quelques écoutes pour être apprécier à sa juste valeur et qui plaira sans doute aux amateurs du genre sans toutefois inquiéter les gros calibre de la discipline.  

NOTE : 13 / 20

Line-Up :
Stephanie Luzie - Chant
Roland Wurzer - Basse
Moritz Neuner - Batterie
Raphael Lepuschitz - Clavier
Mathias Nussbaum - Guitare
Tracklisting :
01-Fate Prisoner
02-Strange
03-Metatron
04-Crown Of Thorn
05-The Machine
06-Hope Unborn
07-Nothingness
08-Far Cry
09-Last Glance