ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

THE MARS VOLTA

AMPUTECHTURE

Fort d’un très bon album « Frances The Mute » paru l’année dernière et d’un succès fulgurant, étonnant pour la musique pratiquée par le groupe, les Mars Volta nous reviennent plus forts que jamais avec ce troisième album « Amputechture ». Nouveauté dans la carrière du groupe, il ne s’agit pas ici d’un concept album. Tous les morceaux sont plus ou moins liés musicalement mais pas au niveau des paroles. Après le tournant radicalement plus progressif, ambitieux et expérimental que le groupe avait pris avec « Frances The Mute » on pouvait se demander de quoi allait être fait cet « Amputechture ». Tout d’abord nous sommes, une nouvelle fois, confrontés à un véritable ovni musical qui demande beaucoup d’écoutes avant d’être pleinement digéré et appréciable. Si il est clair que le jeu d’Omar Rodriguez-Lopez, guitariste et compositeur du groupe, était déjà très influencé par celui d’un certain Robert Fripp auparavant, il est ici quasiment impossible de dissimuler cette influence comme en atteste les 2 monuments de l’album Tetragrammaton et Day Of The Baphomets sur lesquels semblent planer le fantôme du King Crimson période 70’s. Cedric Bixler-Zavala étonne toujours de ses prouesses vocales dans les aigues et nous offre sur cet album des lignes de chant aussi originales qu’excellentes. La section de cuivre est évidemment encore au rendez vous ainsi que les bidouillages sonores. Le groupe se sert des acquis de « Frances The Mute » mais gomme le défaut principal de ce dernier, à savoir les errances bruitistes à rallonge que l’on retrouvait à de trop nombreuses reprises sur le second album du groupe. Voici un groupe à son sommet qui livre ici son meilleur album à ce jour et certainement aussi son plus varié. On peut passer de la belle intro ambiante Vicarious Atonement à la splendide Asilos Magdalena, au rentre dedans Viscera Eyes jusqu’aux longues pièces progressives que sont Tetragrammaton et Day Of The Baphomets. Peut être moins grandiloquent que « Frances The Mute », cet album n’en demeure pas moins tout aussi colossal et ne présente aucune rallonge. Un des albums de l’année sans aucun doute que l’on recommande vivement à tout amateur de musique unique qui sort des sentiers battus.

NOTE : 18 / 20

Produit par :
Omar Rodriguez-Lopez
Mixé par :
Rich Costey
Line Up :
Omar Rodriguez Lopez - guitare
Cedric Bixler Zavala - chant
Juan Alderete De La Pena - basse
Jon Theodore - batterie
Isaiah Ikey Owens - cuivres
Marcel Rodriguez Lopez - percussions
Adrian Terrazas Gonzales - flûte
Pablo Hinjos Gonzales - manipulation sonore, guitare
John Frusciante - guitare
Tracklisting :
01-Vicarious Atonement
02-Tetragrammaton
03-Vermicide
04-Meccamputechture
05-Asilos Magdalena
06-Viscera Eyes
07-Day Of The Baphomets
08-El Ciervo Vulnerado