ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

ARSON ANTHEM

ARSON ANTHEM

Enième side-project de Phil Anselmo (Down, ex-Pantera), que ce dernier publie sur son propre label, Arson Anthem concrétise enfin une idée qui trottait dans sa tête depuis de longues années : faire parti d’une formation hardcore et se cantonner à la guitare. Sa vision avait été partiellement réalisée au départ de Superjoint Ritual, mais le groupe insufflait tout de même beaucoup d’influences metal dans sa mixture hardcore et surtout aucun chanteur ne convenait, voyant donc Phil reprendre possession du micro. Il faudra malheureusement un désastre tel que l’ouragan Katrina pour que cette idée reprenne totalement forme. Mike IX Williams, connu pour ses méfaits dans EYEHATEGOD, a absolument tout perdu dans la catastrophe, sa maison et ses biens ayant été brûlés dans les émeutes post-Katrina. Peu de temps après, il se retrouve sous les verrous pour une sombre histoire de dope. Heureusement pour lui, Williams est un ami de longue date d’Anselmo et ce dernier fait alors tout son possible pour sortir son vieux pote de prison et finit par l’héberger. Les 2 commencent alors à écouter une multitude d’albums punk/hardcore, qui les renvoient directement à leur jeunesse au début des années 80. Ils passent de la nostalgie à la création en accouchant très vite de ce premier EP éponyme d’Arson Anthem. Anselmo se limite cette fois à la guitare tandis que Williams expie sa colère avec le style vomitif qui lui ait propre. Libéré de toute influence metal, le quatuor (complété par Hank III à la batterie et Collin Yeo à la basse) évolue dans un punk/hardcore à tendance extrême et on peut dire que l’exercice de style est parfaitement exécuté. Méfiez vous des individualités impliquées dans le projet, il n’y a ici aucun rapport avec Pantera, Down ou EYEHATEGOD. La musique d’Arson Anthem évoque clairement celle de Discharge, Black Flag, Negative Approach ou bien encore Poison Idea. Pour peu que les groupes suscités vous manquent, vous risquez fort de savourer cet EP au son cradingue. Si tel n’est pas le cas, passez votre chemin car les 11 minutes (!) de cet opus vous sembleront alors insurmontables. Un disque sans concession, qui ne peut pas plaire à tout le monde, mais on ne peut que saluer la démarche authentique à l’origine de cet EP politiquement incorrect, qui vient remuer une scène hardcore devenue quelque peu clichée. A noter que vous pouvez vous procurer l’album facilement sur des magasins en ligne ou sur le site d’Housecore Records (http://www.thehousecorerecords.com) aux environ de 6 dollars (soit 4 euros).

NOTE : 13 / 20

Produit par :
Phil Anselmo
Mixé par :
Hank III & David "The Puma" Troia
Line Up :
Phil Anselmo - guitare
Mike Williams IX - chant
Hank III - batterie
Collin Yeo - basse
Tracklisting :
01-Year Of The Fork
02-Doomed Morale
03-Bunker Life
04-Hammer Them Out
05-Wrecked Like Clockwork
06-Cops Shoot Coke
07-The Avoider
08-Sri Lankan Medication