ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

MARDUK

PLAGUE-ANGEL

Le dernier album de Marduk, "Plague angel", est arrivé, préparez vous a environ 45 minutes de pur massacre. Un opus qui sait être à la fois lourd et diaboliquement rapide, un petit bijou de brutalité à l’état pur; âmes sensibles s’abstenir !!! Malgré un line up complètement remanié Morgan Steinmeyer (fondateur du groupe et unique rescapé de la formation originelle) à réussi à conserver la fougue juvénile d’un groupe pourtant vieillissant. Le nouveau chanteur, Mortuus, arrive a maintenir le cap, à l’aide d’une voix très saturée et magnifiquement poussée, sans pour autant faire oublier le magnifique panel de voix (si on peut parler ainsi dans le black brutal !!) de Legion… La scène, fer-de-lance de Legion, sera un véritable baptême du feu pour Mortuus. Emil Dragutinovic le petit jeune du groupe, massacre ses fûts avec une rapidité à faire pâlir de jalousie un marteau piqueur yougoslave (les plus virulents parait-il !!), tout en gardant une rapidité d’exécution et une fluidité remarquable. Le batteur est mort, vive le batteur !! Point faible sur certains albums, la perpétuelle redondance de la batterie n’est désormais plus de mise… Il participe aussi à la composition, performant le gars !! Quant à Bwar, qui n’appartient plus au groupe, info tombée comme un cheveu sur la soupe, qui ne pourra que décevoir les fans. Le nouveau bassiste,Magnus Devo Andersson (pas si nouveau que ça car il était guitariste sur les 2 premiers albums du groupe) ,aura du boulot pour remplacer Bwar. Passons désormais à l’album : il a pour thème principal la mort (rien de très original), thème remarquablement illustré par l’ambiance macabre retranscrite par les compos. Les principaux ingrédients sont réunis, distillés dans des chansons diversifiées à la fois dévastatrices et pesante) ; L’album passe comme une lettre à la poste, sans laisser de moment de flottement. La structure des compos à encore gagné en maturité (et oui c’est possible), avec des passages assez surprenants par rapport aux albums précédents, en particulier certain arpèges de toute beauté… En conclusion les changements de line-up qui ont gravités autour de la musique, n’en ont pas entravés la composition, le groupe a su garder sa patte, et a évolué de façon remarquable. Chapeau…

Chronique rédigée exceptionellement par Cradelous

NOTE : 16 / 20

Line-Up :
Mortuus - Chant
Morgan Steinmeyer - Guitare
Magnus Devo Andersson - Basse
Emil Dragutinovic - Batterie

Tracklisting :
01-The Hangman Of Prague
02-Throne Of Rats
03-Seven Angels,Seven Trumpets
04-Life`s Emblem
05-Steel Inferno
06-Perish In Flames
07-Holy Blood,Holy Grail
08-Warschau
09-Deathmarch
10-Everything Bleeds
11-Blutrache