ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

AUDIOSLAVE

REVELATIONS

Inutile de mentir, nous n’attendions plus rien d’Audioslave ! En effet après un premier album éponyme certes réussi, le groupe avait pondu l’année dernière un disque fade et dénué de vie avec « Out Of Exile ». La tournée pour cet album aura été des plus courtes et le groupe a eu la très bonne idée de se remettre tout de suite au travail afin de nous sortir ce troisième album intitulé « Revelations ». Tuons le suspens d’entrée : « Revelations » surpasse de la tête aux pieds son prédécesseur et c’est tant mieux ! Malgré un côté radio friendly assez prononcé, nous sommes en effet bien loin des compositions poussives d’ « Out Of Exile ». Le groupe retrouve la verve qu’il avait à l’époque de son premier album mais en ayant gagné plus de cohésion. Une des forces de « Revelations » se situe sans aucun doute dans sa diversité. La musique noire des années 70 a toujours plus ou moins planée au dessus du jeu de Morello, Wilk, Commerford mais jamais le trio n’aura sonné de façon aussi funk. Même chose pour Cornell qui ajoute à sa déjà très large palette vocale de nombreuses influences soul. Vous trouverez donc dans ce disque très équilibré, des morceaux au groove irrésistible avec par exemple One And The Same, Broken City ou bien encore Jewel Of The Summertime. A ces titres diablement funky se mêlent de très bons up tempo rock tels que Revelations, Sound Of A Gun et le single Original Fire, mais aussi de belles power ballades avec Until We Fall et Wide Awake (titre critiquant la façon dont l’administration Bush a géré le drame de l’ouragan Katrina en Louisiane). Voici sans doute l’album sur lequel le groupe s’est enfin trouvé, en s’éloignant du passé Soundgarden/Rage Against The Machine. Pour ne rien gâcher, la production signée Brendan O’Brien est parfaite et Audioslave nous livre donc avec « Revelations » un très bon album qui réconfortera probablement ceux qui avaient été déçus par « Out Of Exile ». A noter la présence d'un court documentaire sur la génèse de l'album en DVD bonus.

NOTE : 15 / 20

Produit et mixé par :
Brendan O'Brien
Line Up :
Chris Cornell - chant
Tim Commerford - basse
Brad Wilk - batterie
Tom Morello - guitare
Tracklisting :
01-Revelations
02-One And The Same
03-Sound Of A Gun
04-Until We Fall
05-Original Fire
06-Broken City
07-Somedays
08-Shape Of Things To Come
09-Jewel Of The Summertime
10-Wide Awake
11-Nothing Left To Say But Goodbye
12-Moth