ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

BRUCE DICKINSON

TYRANNY OF SOULS

7 ans déjà qu’est sorti le « Chemical Wedding » de Bruce Dickinson qui avait reçu un très bel accueil par la presse à juste titre. Depuis le chanteur est revenu dans Iron Maiden, et bien évidemment son emploi du temps a désormais moins de place à accorder à sa carrière solo. Il en est de même pour Roy Z, producteur/compositeur/guitariste qui accompagne Bruce depuis maintenant beaucoup d’années, qui était occupé ces derniers temps avec Halford et Judas Priest. Une fois que les 2 hommes ont pu accorder leurs emplois du temps, la génèse de ce « Tyranny Of Souls » a pu commencer. Disons le d’entrée, si votre serviteur garde beaucoup d’estime pour Iron Maiden en live, l’excitation à propos des albums studio de la vierge de fer n’est plus vraiment là. Alors qu’elle persiste pour un album de Bruce Dickinson vu les 2 excellents derniers albums que le chanteur a sorti en solo (« Accident Of Birth », « Chemical Wedding »). Cet album donne toujours dans l’ambiance plutôt sombre et intrigante de son prédécesseur mais se démarque par un coté bien moins progressif, et gagne en lyrisme et en patate comme en atteste Abdustion qui ouvre l’album avec fureur. Le son est comme d’habitude plus moderne que sur un album d' Iron Maiden sans être énorme toutefois. Bruce Dickinson reste égal à lui même dans cet album, pas d’évolution chez ce chanteur mais après tout, en a-t-il besoin ? Difficile de trouver un chanteur au timbre si pur, qui arrive à faire passer n’importe quelle émotion à merveille et qui allie puissance, technique et lyrisme avec brio. Impossible de résister à tous les refrains de ce disque. Quant à Roy Z il propose des compositions toujours impeccables, avec en prime des solos furieux comme dans Soul Intruders par exemple. L’album est varié avec des titres classiques et punchy tels que Abduction, Soul Intruders, Kill Devil Hil et Power Of The Sun. Le milieu de l’album propose les 2 meilleures chansons avec tout d’abord une ballade splendide Navigate The Seas Of The Sun dotée d’un joli travail vocal et l’entraînant River Of No Return, titre plus contemporain, avec son refrain imparable. L’album se termine par 2 titres plus sombres, très bons eux aussi : Believel et Tyranny Of Souls. En bref encore un bel album solo de Bruce Dickinson, peut être un poil inférieur aux 2 derniers en date, mais tout de même très bon. On en viendrait presque des fois à regretter son retour chez la vierge de fer, pour l’aspect album du moins !

NOTE : 15 /20

Produit et mixé par :
Roy Z

Tracklisting :
01-Mars Within
02-Abduction
03-Soul Intruders
04-Kill Devil Hil
05-Navigate The Seas Of The Sun
06-River Of No Return
07-Power Of The Sun
08-Devil On A Hog
09-Believel
10-Tyranny Of Souls