ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

SLIPKNOT

VOL.3 : (The subliminal verses)

3 ans après "Iowa" , album qui a hissé Slipknot au rang de « superstar » , et après beaucoup de rumeurs de split du groupe suite à des escapades de certains membres en solo , les 9 masqués de Des Moines reviennent sur le devant de la scène avec un album qui montre une nouvelle fois une facette différente du groupe .

La production a été assurée par Rick Rubin, et elle plutôt critiquable.En effet les guitares sont plus distinctes qu’avant, mais elles n’ont aucune épaisseur, puis la production sur les voix laissent à désirer à beaucoup de moments.

L’album commence avec Prelude 3.0 titre plutôt calme , à l’ambiance sombre qui ouvre l’album de façon inattendue , viens ensuite the blister exists titre qui va faire mal en concert , le groupe lâche toute sa puissance sur ce titre et les percussions sont du plus bel effet.Three nil suit dans la lancée , avec une mention spéciale pour les breaks de Joey Jordisson à la fin du morceau .

Ce qui frappe d’entrée dans l’album, outre les qualités des premiers morceaux, c’est Corey Taylor qui ne semble vraiment pas dedans, sa voix est monotone et la production ne l’aide pas mais la dégrade encore plus !

Duality premier single du groupe , passe comme une lettre à la poste et rappelle un peu par son efficacité un titre comme Wait & Bleed .

Dans la série titres qui fait mal , on retrouve Welcome ou Joey nous gratifie encore de ses fameux breaks , puis celui qui va devenir un hymne en concert : Pulse Of The Maggots , un des meilleurs titres de l’album.

Mais la nouveauté se trouve sans aucun doute dans les titres calmes (circle,vermilion pt.2,danger-keep away) , ou Corey Taylor chante admirablement bien , surtout en comparaison avec ses vocalises brutales qui elles sont assez peu inspirées .Ces titres apportent beaucoup à l’album en terme de dynamique et nous montre un Slipknot plus sensible .

Le titre Vermilion un peu à l’image de prelude 3.0 se situe entre la puissance et le calme de cet album , et la encore c’est sur le refrain en voix claire que Corey accroche l’auditeur , peut être que depuis l’aventure Stone Sour , le chanteur aime davantage les mélodies , du moins à l’écoute de cet album c’est ce que l’on peut ressentir.

Autre nouveauté , Jim Root fait des solos dans certains titres(welcome,pulse of the maggots) avec un style assez personnel et nous montre qu’il na rien à envier aux « shredders ».

En résumé un album de Slipknot original, risqué , qui apporte à la carrière du groupe , mais dont la production n’est pas toujours à la hauteur.

NOTE : 14 / 20

Produit par : Rick Rubin

Mixé par : Greg Fidelman

Trackisting :
01-Prelude 3.0
02-The Blister Exists
03-Three Nil
04-Duality
05-OPIum Of The People
06-Circle
07-Welcome
08-Vermilion
09-Pulse Of The Maggots
10-Before I Forget
11-Vermilion PT.2
12-The Nameless
13-The Virus of Life
14-Danger-Keep Away