ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

 

 

DREAM THEATER

29 Janvier 2004

Paris Zenith

 

 

Dream Theater revient déjà en France pour défendre son dernier album, le très controversé train of thought (et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il le défend car l'intégralité de l'album sera jouée a l'exception de vacant ), il n'y a pas de première partie pour l'occasion mais le groupe va jouer longtemps, et il parait plus longtemps qu'ailleurs sur cette tournée , ce soir est le soir « spécial » que le groupe a choisi !

 

Ce qu'il y a de bien avec Dream Theater c'est que malgré que le groupe joue très longtemps, il y a toujours très peu de titres en commun avec le précédant concert auquel on a assisté ! Le groupe prend toujours des risques (tout le contraire de Marilyn Manson par exemple) et ce soir Paris ne déroge pas a la règle !En effet seulement 3 titres en commun avec les 3 derniers passages du groupe dans la capitale, si ça c'est pas un groupe qui fait tourner sa set-list je ne sais pas ce que c'est !

 

Le groupe qui apparemment commence à avoir les moyens est équipé de 3 écrans géants pour cette tournée ! Quand les lumières s'éteignent les écrans diffusent des images relatant toute la carrière du groupe originaire de New York !

 

Puis déboule John Myung qui balance l'intro du heavy as I am avec sa basse et les autres qui le suivent ! Le son est gros, comme d'habitude la guitare un peu en arrière pendant les rythmiques et James Labrie très en avant mais tout va bien ! L'ecran diffuse tantôt des images et tantôt des membres du groupe filmés en direct, le show se poursuit avec la suite du morceau glass prison (pas joué ce soir !), this dying soul  !

 

Le show se poursuit avec l'excellent beyond this life sur lequel on verra des images de Frank Zappa pendant la section « Zappa » du morceau (le groupe aime bien nommer ses parties par le nom de l'interprète auquel elle lui fait penser !) Et également une jam mortelle !

 

Première déception de la soirée le groupe joue hollow years chanson plus ou moins pompée a Sting et qui fait un peu tache après cette première déferlante !

Mais le groupe repart vite a 400 Km/h avec war inside my head/the test that stumped them all avec un fait rarissime un gros « pain » au début du morceau nous rappelant que le groupe est bien composé d'humains !

 

Plus tard dans le show on redécouvre avec un grand plaisir trial of tears (pendant lequel des écrans diffusent New York sous la pluie) et finally free , 2 chansons que le groupe ne devaient plus jouer depuis longtemps !

 

Et ça y est c'est déjà la fin du premier set !

 

Le groupe revient 15 minutes chrono après pour entamer le set 2 et vu qu'aucun titre de Awake et images & words n'ont été joué je parie fort sur des morceaux issus de ces 2 albums , et bien gagné c'est Metropolis pt 1 qui ouvre le bal pendant que les écrans montrent a nouveau des images de la métropole ! Cela faisait longtemps également que le groupe n'avait pas jouer ce titre en Europe ! S'en suit un caught in a web puissant (lui aussi ça faisait longtemps !) agrémenté d'un solo de batterie de Mike Portnoy !

Arrive en suite un des meilleurs titres du nouvel album le rageur honor thy father qui parle du beau père de Portnoy et ensuite le groupe rentre dans sa phase prise de risque totale avec l'ultra rarissime (je sais même pas a quand remonte sa dernière apparition live !) the man who helps to set the sun issus du premier album du groupe ! Ce titre est enchaîné avec another day lui aussi on ne l'attendait pas !

 

Plus tard le groupe enchaînera les 2 derniers titres de son nouvel album en offrant une outro sublime à l'excellent in the name of god  !

 

Puis le groupe s'en va ! A ce moment la on se dit que le groupe va revenir jouer 2 titres comme il en a l'habitude avec au moins pull me under ou learning to live et bien non ! Le groupe revient mais ne jouera aucun de ces 2 classiques ! Mais offrira quand même un rappel de toute beauté !

Ca commence avec le heart of the sunrise de Yes joué en intégralité et uniquement sur cette date ! Et le moins que l'on puisse dire c'est que beaucoup de fans ne savent pas de quel morceau il s'agit ! Puis le groupe a la bonne idée de finir sa prestation par a change of season elle aussi en intégralité !

Un super show de 3h45 en comptant l'entracte de 15 minutes ! Le groupe nous a comblé !

 

Set-list

 

Set 1 :

 

As I am

Dying soul

Beyond this life

Hollow years

War inside my head/the test that stumped them all

Endless sacrifice

Trial of tears

Finally free

 

Set 2 :

 

Metropolis pt 1

Caught in a web/drum solo

Honor thy father

The man who help to set the sun

Another day

Goodnight kiss/solitary shell

Stream of consciousness

In the name of god

 

Encore :

 

Heart of the sunrise (Yes cover)

A change of season