ACCUEIL
NEWS
INTERVIEWS
LIVE REPORT
CD REVIEWS
CONCERTS
FESTIVALS
BOUTIQUE
LIENS
E-MAIL

 

ROBERT PLANT AND THE STRANGE SENSATION

09 Juin 2005

Studio 104 - Paris

Robert Plant en ce 9 juin joue un concert dans le splendide studio 104 de Radio France avec son nouveau groupe les Strange Sensation. Concert malheureusement pour le public uniquement accessible sur invitation, concours ou ne retirant sa place à Radio France plus tôt dans la semaine. Et cela se ressentira sur l’ambiance quelque peu VIP de la soirée, ou l’on ne sera pas étonné de retrouver Guillaume Durand ou bien encore Christophe. Le problème de ce type de public VIP est que Robert Plant s’évertuera à montrer que son nouvel album « Mighty Rearranger » est tout simplement sublime mais seules les reprises de Led Zeppelin recevront un réel accueil et encore lorsque que le public les reconnaîtra car très réarrangée par Robert Plant et son groupe. Bref parlons du principal le concert ! Le groupe rentre sur scène sur le titre le moins bon de son album, le single un peu fade Shine It All Around mais déjà l’on constate un Robert Plant heureux, humble et un groupe qui prend son pied à l’accompagner. S’en suit un Black Dog de Led Zeppelin très largement modifié, comme tous les titres du dirigeable interprétés ce soir, et qui recevra l’accueil qu’il mérite pour un des plus grands titres du deuxième plus gros groupe de rock niveau vente. Le groupe enchaîne sur le très rock n’roll et enjoué Freedom Fries qui présente comme la plupart des titres de ce nouvel album un métissage guitare rock n’roll/rythmes orientaux. Le britannique annonce ensuite un titre plus vieux que Led Zeppelin, Johnny (ndlr : Halliday), Sasha (ndlr : Distel) et Jane (ndlr : Birkin) et l’on se doute que le groupe va jouer la chanson traditionnelle When The Levee Breaks déjà reprise par le dirigeable sur son quatrième album. Ensuite vient la somptueuse ballade All The Kings Horses qui est présenté comme un constat du gouvernement de Tony Blair. Les 3 meilleurs titres de « Mighty Rearranger » suivent ensuite avec le très dansant Takamba, le mystique Tin Pan Valley et le grandiose The Enchanter. Notons d’ailleurs que tous les titres du nouvel album de Robert Plant trouvent une seconde vie sur scène, jouée de façon plus développée, en rallongeant certaines parties et en ajoutant d’autres, ces compositions prennent réellement leur ampleur sur scène. Quand le groupe joue Gallow’s Pole ou Whole Lotta Love de Led Zeppelin de façon totalement remaniée, le public peine à reconnaître. Le premier titre étant acoustique sur l’album « 3 » et étant ici jouée de façon plus électrique et très réarrangée sera reconnu grâce à son refrain. Quant au second, pourtant un des plus gros classique de Led Zeppelin, la version blues concoctée par le groupe en aura embrouillé plus d’un. C’est seulement quand le groupe, à partir du second couplet, joue la chanson d’une manière fidèle à l’original que le public exultera réellement. Après un Another Tribe, pas forcément bien placé car réduisant tout de suite la tension, Robert Plant And The Strange Sensation jouent une reprise des Grateful Dead (Morning Due), déjà présente sur l’album « Dreamland » sorti en 2002. La surprise du chef viendra avec un morceau du tout premeir album de Led Zeppelin, Babe I’m Gonna Leave You dans une version identique à l’originale et qui rend totalement justice au timbre de Robert Pant inégalable pour faire passer ce type d’émotions. Le concert se termine avec le titre éponyme du nouvel album Mighty Rearranger et l’on repart de ce concert plein de bonheur malgré à la vue de la setlist le regret de voir que That’s The Way extrait de « 3 » a été zappée. A revoir d’urgence au Rock En Seine.

Setlist Robert Plant And The Strange Sensation :
01-Shine It All Around
02-Black Dog*
03-Freedom Fries
04-When The Levee Breaks*
05-All The Kings Horses
06-Takamba
07-Tin Pan Valley
08-Gallows Pole*
09-The Enchanter
10-Whole Lotta Love*
11-Another Tribe
12-Morning Dew (Grateful Dead cover)
13-Babe I'm Gonna Leave You*
Encore :
14-Mighty Rearranger

*Led Zeppelin covers